Accueil-v2‎ > ‎Actualités‎ > ‎

Les 5 clés du succès...

publié le 7 sept. 2017 à 06:34 par Brigitte Goure   [ mis à jour le·3 nov. 2017 à 08:08 par Yves Mainville ]

Les 5 clés du succès pour l'intégration de la technologie en salle de classe

par Jacqueline Leardi

Une nouvelle année s’annonce. Vous connaissez votre curriculum. Vous connaissez vos élèves. Vous savez qu’ils aimeraient bien utiliser la technologie en salle de classe, et vous aussi. Mais, comment? Voici cinq clés du succès recommandées par une accompagnatrice en technopédagogie. (Jacqueline Leardi)

maîtrise outil.jpg

Il ne faut pas maîtriser un outil avant les élèves.

Avant de présenter votre leçon, vous vous assurez de bien maîtriser votre contenu. Mais, avec la technologie, l’expertise n’est pas essentielle. Ce qui est important, c’est votre ouverture d’esprit. Vous pouvez apprendre comment utiliser iMovie avec vos élèves. Il y aura sûrement quelques élèves en classe qui connaissent mieux l’outil que vous. Parfait! Ces leaders seront valorisés et vous apprendrez d’eux, ce qui motivera d’autant plus vos élèves à être des apprenants pour la vie.







Vise la réussite.jpg
« Vise la réussite, pas la perfection. N’abandonne jamais ton droit à l’erreur. »

(David M. Burns)

La leçon est terminée et vous vous sentez découragé. Vous ne saviez pas comment répondre à certaines questions. Plusieurs élèves n’ont pas réussi à compléter l’activité. Votre leçon était-elle parfaite? Non, mais elle était quand même un succès. Oui, vous avez manqué de temps et tout n’a pas été comme prévu. Mais, vos élèves et vous, avez-vous cheminé dans votre apprentissage? Avez-vous travaillé dans votre zone de développement proximale? La réponse est probablement “oui”. Accepte que vous ayez le droit à l’erreur, surtout lorsque vous êtes en apprentissage. C’est ce que l’on demande des élèves. Pourquoi pas de vous-même?


planifiez.jpg

Planifiez avec flexibilité et non pas avec rigidité.

Vous avez passé des heures à planifier. Votre leçon est divisée en bloc de temps très spécifique. Si tout va bien, vous devriez compléter la leçon exactement à temps. Surprise! La leçon se déroule rarement telle que planifiée. Il y a une panne du réseau, un Chromebook manque du chariot ou le site est bloqué. Ou, encore mieux, les élèves s’engagent et dirigent leur propre apprentissage, mais prennent beaucoup plus de temps que prévu. Ça arrive! Et tant mieux. Vous apprendrez aux élèves comment faire face aux imprévus et aux défis, et comment trouver une solution.     



Le processus.jpg

Le processus est plus important que le produit.

Vos élèves ont travaillé pendant plusieurs semaines sur un projet de robotique. Ils ont dû apprendre comment utiliser un nouvel outil, le robot Lego Mindstorm EV3. Ensemble, vous avez réussi à faire la programmation et à résoudre des problèmes de construction. L’heure est arrivée pour la présentation des robots à la direction. Mais, lors de la démonstration, les robots n’arrivent pas à compléter la série de défis. Un échec total? Bien sûr que non! Le processus d’apprentissage est beaucoup plus important que le produit final. Si vous valorisez le processus, les élèves le feront aussi.

  Ayez du plaisir.jpg

Ayez du plaisir à apprendre. Ça s’attrape!

C’est fait! Vous avez essayé un nouvel outil technologique en classe. Vous avez fait des erreurs, mais vous avez acquis de nouvelles habiletés, et vos élèves aussi! Vous avez été flexible dans votre planification et vous avez valorisé le processus d’apprentissage plus que le produit. Vous réalisez que vous vous amusez à apprendre et à enseigner. Vous vous sentez renouvelé. Bravo! Ce sont là les clés du succès!

Comments