Accueil-v2‎ > ‎

Actualités


Programmer...les compétences du 21e siècle

publié le 5 juin 2018 à 06:45 par Daniel Goulet   [ mis à jour : 5 juin 2018 à 06:48 ]

IMG_3114.JPG


À quel âge devrions-nous enseigner la programmation à un enfant?  Est-ce que le mystère du code avec une logique avancée et une syntaxe complexe devrait être réservé aux élèves du secondaire? La première référence à la programmation dans le curriculum de l’Ontario est dans un cours de 10e année, donc il semble y avoir consensus qu’une grande maturité intellectuelle et des habiletés de résolution de problème avancées sont requises pour s’attaquer à la programmation.  Mais comment acquérir ces habiletés? Comment développer chez nos élèves la capacité d’analyser un problème et de proposer des solutions efficaces? Comment susciter chez eux la créativité pour concevoir une solution originale à un problème et la résilience pour persévérer lorsque celle-ci ne fonctionne pas? Avec la programmation et la robotique, évidemment! viewFile_001.jpeg


Le Conseil scolaire catholique Providence est un petit conseil de langue française dans le sud-ouest de l’Ontario qui se distingue notamment par son engagement à la technopédagogie et l'avant-gardisme quant à l’intégration de la programmation dans leurs écoles. Une des preuves à l'appui est le fait qu’il a développé un continuum de programmation qui commence dès la maternelle.  Les élèves à ce niveau développent la pensée séquentielle et la résolution de problèmes à l’aide de labyrinthes et de cartes de code. Les enseignant(e)s intègrent des composantes du curriculum comme des mots de vocabulaire et les notions du positionnement relatives à l’activité ce qui rend l’apprentissage encore plus riche pour les étudiants.


Les activités de programmation sans technologie qui sont présentées au préscolaire sont les premiers éléments d’un continuum qui cherche à développer les compétences du 21e siècle. Ces habiletés se concrétisent davantage au niveau primaire avec l’intégration des langages de programmation à base de blocs.  Des plates-formes comme Scratch, Tinker et les activités de l’initiative Hour of Code permettent aux étudiants d'accroître leur capacité de raisonnement et d’en faire la mise en application en utilisant un langage de programmation.  De plus, Scratch sert de porte d’entrée pour l’intégration de la robotique en salle de classe car celui-ci possède un module complémentaire qui permet la programmation de LEGO WeDo.  Faisant encore des liens vers le curriculum à l’étude, les enseignants peuvent alors intégrer la robotique à leur enseignement du français, des mathématiques et des sciences. La programmation donne un outil additionnel aux élèves; l’outil devient souvent le point de mire d’une présentation devant un groupe et ils peuvent démontrer leur savoir avec une présentation qui explique le phénomène et leur démarche pour le résoudre.  De plus, la programmation et la robotique permettent aux élèves qui ont besoin d’un contexte concret de s’engager directement dans leur apprentissage. Ceci permet à ces élèves de travailler sur une solution, plutôt que tenter uniquement l’exercice de réflexion dans un contexte abstrait, où ils doivent arriver à la solution en imaginant les possibilités sans être capable de manipuler et faire la mise à l’essai de leur hypothèse.IMG_0383.JPGScratch.png


L’engagement accru des élèves au niveau primaire par l’entremise des projets de robotique s'amplifie davantage aux niveaux moyen et intermédiaire avec l’introduction des LEGO Mindstorms. Nous observons non seulement l’intégration des LEGO dans les activités en salle de classe, mais également à la création des clubs de robotique dans plusieurs des écoles.  Le CSC Providence s’est engagé à soutenir cette passion pour la robotique en offrant la formation et l’équipement à plus d’une centaine d’équipes qui cherchaient à relever les défis proposés par la compétition de Robotique Zone01. Voulant intégrer davantage la communication orale et la construction identitaire, sans toutefois s’attarder seulement sur la composante technique de cette compétition, le CSC Providence a organisé son propre tournoi de qualification qui a lieu au mois de mars chaque année.    12377841_1338150172867530_8561666887270702027_o.jpg12909648_1338151619534052_3904276501538610640_o.jpg

Lors de ces compétitions, plus de 400 élèves cherchaient à se démarquer par l’originalité de leurs constructions, leurs habiletés de programmation et également par leurs compétences linguistiques.  La documentation, le processus de construction et de mise à l’essai du robot devaient être présentés devant un panel d’experts. Les équipes gagnantes dans la catégorie “documentation” se sont donc jointes aux gagnants des défis lors de la compétition régionale de Zone01 qui a lieu à Windsor chaque année.  Au point de vue construction identitaire, la participation à un tournoi de robotique entièrement en français était très spéciale pour des élèves qui se retrouvent dans des milieux majoritairement anglophones et le CSC Providence a misé double en permettant également aux équipes gagnantes de se rendre à Montréal afin de participer à la finale nationale.


IMG_3504.JPGLa programmation et la robotique ne se terminent pas au niveau intermédiaire; les habiletés et les compétences acquises vont servir tout au long du parcours scolaire de l'élève.  Nous intégrerons celles-ci dans les cours de mathématiques, de sciences et de langues dès un jeune âge dans un continuum d'apprentissage permettant aux élèves d'acquérir des compétences, jugées primordiales au 21e siècle. Cela se fait non seulement au niveau de la technologie, mais aussi de la résolution de problèmes et la pensée critique. Enfin, l'intégration de la programmation et la robotique à l'enseignement de divers curriculums permet d'augmenter l'engagement des élèves et des enseignants, afin d’arriver à un enseignement et un apprentissage qui sont plus enrichissants, plus dynamiques et plus profonds - tout à fait ce que cherche le ministère de l’Éducation avec son virage à l’ère

numérique!


Applications à explorer cet été!

publié le 5 juin 2018 à 06:31 par Daniel Goulet

Application à explorer

Google Take out

publié le 4 juin 2018 à 11:29 par Daniel Goulet

Savais-tu qu’après que vous quittez le conseil vous n’allez plus avoir accès à votre compte Google du conseil? Ne soyez pas inquiet! Vous pouvez apporter vos données après que vous terminez vos études secondaires. Google offre deux outils pour vous aider à garder toute votre information lorsque vous quittez le conseil.  




Google Transfert
Vous pouvez transférer votre Google Drive et vos courriels à un compte Gmail personnel. Pour savoir comment, cliquez ici. 


Google Takeout
Vous pouvez télécharger tes documents et les enregistrer sur une clé USB, sur votre ordinateur personnel ou dans un compte dropbox. Pour savoir comment, cliquez ici.

Enseigner autrement, le carrefour d'innovation

publié le 9 mai 2018 à 11:55 par Daniel Goulet   [ mis à jour : 11 mai 2018 à 07:19 ]



    C’est quoi un carrefour d’innovation?  Pour plusieurs enseignants au CSC Providence ceci est une question qui est rapidement venue à l’esprit quand ils ont appris que leurs locaux d’informatique ou bibliothèque étaient pour subir une transformation dans les prochains mois.  La réponse courte est qu’un carrefour d’innovation est un local qui permet aux enseignants d’incorporer davantage l’acquisition des compétences (savoir-être) dans leur enseignement à l’aide de stratégies novatrices et de la technologie.h1gmcK

La plupart des experts en éducation sont d’accord que le développement des compétences est un élément primordial pour les élèves qui se retrouvent dans nos salles de classe.  Dans une société où toutes les connaissances du Web sont accessibles au bout des doigts ou même d’un petit chuchotement à Siri, il est essentiel que nos élèves développent leurs compétences.  La communication, la créativité, la collaboration et la pensée critique vont permettre aux élèves de devenir des apprenants à vie et s'adapter à un monde en changement. Comment est-ce qu’un carrefour d’innovation permet à l’enseignant d’améliorer l’acquisition de compétences chez les élèves?  

  1.  Un aménagement flexible

Le carrefour d’innovation comprend une variété de meubles qui permettent des différentes positions de travail et une variété de surfaces effaçables. De plus, la disposition de la salle est très flexible afin d’être modifiable selon les besoins.  Les tables en fleurs, des sacs de fèves, des chaises hautes et des Rotocubes peuvent être déplacés, regroupés ou enlevés complètement. Ceci permet aux élèves de collaborer et de travailler ou de s’exprimer facilement sur une diversité de surfaces selon les exigences de la tâche, l’intention de l’enseignant ou de l’élève.Les 4 différents types d’espace se retrouvent dans la plupart des carrefours. Il y a un endroit pour l’apprentissage formel en grand groupe, un lieu de pratique réflexive, un lieu de collaboration et une fenêtre sur le monde.    



L3ePQP



  1. La créativité à  plusieurs niveaux


Une des compétences préconisées par le carrefour d’innovation est la créativité.  Nous retrouvons à l’intérieur de ceux-ci des écrans verts qui peuvent transporter vos élèves au coeur de l’action n’importe où dans le monde, des murs Lego qui leur permettent de modéliser des concepts comme des fractions ou réaliser des constructions qui vont mener à de grandes histoires.

 Nous retrouvons également du matériel de construction qui permet aux élèves de poser des hypothèses et créer des structures pour vérifier la validité de celles-ci. La pâte à modeler, des Makey Makey, du carton et des Cubelets permettent aux élèves de bâtir leur compréhension des concepts et acquérir des habiletés de résolution de problèmes et de pensée critique.  



  1. 3. L’apprentissage sous-tendu par la technologie

La technologie est un des éléments qui saute aux yeux lorsqu’on rentre dans le carrefour.  Celle-ci est omniprésente, sous la forme de Sphero, d’Ozobots, de Chromebooks ou de iPad. Est-ce que nous enseignons la technologie dans le carrefour? Non!  Bien que


l’apprentissage des techniques et de l’utilisation de celle-ci est nécessaire, le but est l’apprentissage « profond », à l’aide d’activités qui ne seraient pas possibles sans elle.  Peu importe si on modélise un déplacement linéaire dans un cours de mathématiques à l’aide d’un Ozobot ou on transporte toute une classe à Rome à l’aide d’une Expédition Google, le rôle de la technologie est d’enrichir et concrétiser l’apprentissage.  Le but du carrefour n’est donc pas l’apprentissage de la technologie, c’est l’apprentissage appuyé de la technologie, qui est le résultat d’une approche créative et novatrice de la part de l’enseignant. Dans cette optique, les carrefours devraient aussi éventuellement permettre de décloisonner l’apprentissage, en permettant aux élèves d’apprendre les uns des autres (peu importe la matière, le niveau d’études, etc.) et d’être davantage en contrôle de leur propre apprentissage.


Les changements dans le monde de l’éducation qui nous mènent de la transmission des savoirs à la construction des connaissances et au développement des compétences globales sont nombreux.  La majorité des enseignants n’ont jamais travaillé dans un tel environnement. L’accès à un carrefour d’apprentissage et l'intégration de stratégies novatrices pourront les appuyer davantage afin qu’ils puissent mieux préparer les élèves pour un monde toujours en change
ment.

Les 5 clés du succès...

publié le 7 sept. 2017 à 06:34 par Brigitte Goure   [ mis à jour le·3 nov. 2017 à 08:08 par Yves Mainville ]

Les 5 clés du succès pour l'intégration de la technologie en salle de classe

par Jacqueline Leardi

Une nouvelle année s’annonce. Vous connaissez votre curriculum. Vous connaissez vos élèves. Vous savez qu’ils aimeraient bien utiliser la technologie en salle de classe, et vous aussi. Mais, comment? Voici cinq clés du succès recommandées par une accompagnatrice en technopédagogie. (Jacqueline Leardi)

maîtrise outil.jpg

Il ne faut pas maîtriser un outil avant les élèves.

Avant de présenter votre leçon, vous vous assurez de bien maîtriser votre contenu. Mais, avec la technologie, l’expertise n’est pas essentielle. Ce qui est important, c’est votre ouverture d’esprit. Vous pouvez apprendre comment utiliser iMovie avec vos élèves. Il y aura sûrement quelques élèves en classe qui connaissent mieux l’outil que vous. Parfait! Ces leaders seront valorisés et vous apprendrez d’eux, ce qui motivera d’autant plus vos élèves à être des apprenants pour la vie.







Vise la réussite.jpg
« Vise la réussite, pas la perfection. N’abandonne jamais ton droit à l’erreur. »

(David M. Burns)

La leçon est terminée et vous vous sentez découragé. Vous ne saviez pas comment répondre à certaines questions. Plusieurs élèves n’ont pas réussi à compléter l’activité. Votre leçon était-elle parfaite? Non, mais elle était quand même un succès. Oui, vous avez manqué de temps et tout n’a pas été comme prévu. Mais, vos élèves et vous, avez-vous cheminé dans votre apprentissage? Avez-vous travaillé dans votre zone de développement proximale? La réponse est probablement “oui”. Accepte que vous ayez le droit à l’erreur, surtout lorsque vous êtes en apprentissage. C’est ce que l’on demande des élèves. Pourquoi pas de vous-même?


planifiez.jpg

Planifiez avec flexibilité et non pas avec rigidité.

Vous avez passé des heures à planifier. Votre leçon est divisée en bloc de temps très spécifique. Si tout va bien, vous devriez compléter la leçon exactement à temps. Surprise! La leçon se déroule rarement telle que planifiée. Il y a une panne du réseau, un Chromebook manque du chariot ou le site est bloqué. Ou, encore mieux, les élèves s’engagent et dirigent leur propre apprentissage, mais prennent beaucoup plus de temps que prévu. Ça arrive! Et tant mieux. Vous apprendrez aux élèves comment faire face aux imprévus et aux défis, et comment trouver une solution.     



Le processus.jpg

Le processus est plus important que le produit.

Vos élèves ont travaillé pendant plusieurs semaines sur un projet de robotique. Ils ont dû apprendre comment utiliser un nouvel outil, le robot Lego Mindstorm EV3. Ensemble, vous avez réussi à faire la programmation et à résoudre des problèmes de construction. L’heure est arrivée pour la présentation des robots à la direction. Mais, lors de la démonstration, les robots n’arrivent pas à compléter la série de défis. Un échec total? Bien sûr que non! Le processus d’apprentissage est beaucoup plus important que le produit final. Si vous valorisez le processus, les élèves le feront aussi.

  Ayez du plaisir.jpg

Ayez du plaisir à apprendre. Ça s’attrape!

C’est fait! Vous avez essayé un nouvel outil technologique en classe. Vous avez fait des erreurs, mais vous avez acquis de nouvelles habiletés, et vos élèves aussi! Vous avez été flexible dans votre planification et vous avez valorisé le processus d’apprentissage plus que le produit. Vous réalisez que vous vous amusez à apprendre et à enseigner. Vous vous sentez renouvelé. Bravo! Ce sont là les clés du succès!

Vous graduez bientôt?

publié le 3 mai 2017 à 10:56 par LavoGreg@cscprovidence.ca   [ mis à jour le·4 juin 2018 à 11:23 par Daniel Goulet ]



Savais-tu qu’après que vous quittez le conseil vous n’allez plus avoir accès à votre compte Google du conseil? Ne soyez pas inquiet! Vous pouvez apporter vos données après que vous terminez vos études secondaires. Google offre deux outils pour vous aider à garder toute votre information lorsque vous quittez le conseil.  




Google Transfert
Vous pouvez transférer votre Google Drive et vos courriels à un compte Gmail personnel. Pour savoir comment, cliquez ici. 


Google Takeout
Vous pouvez télécharger tes documents et les enregistrer sur une clé USB, sur votre ordinateur personnel ou dans un compte dropbox. Pour savoir comment, cliquez ici.


 

23 mars, 2017

publié le 23 mars 2017 à 09:56 par Brigitte Goure   [ mis à jour le·3 mai 2017 à 11:09 par LavoGreg@cscprovidence.ca ]


Plus de 350 élèves de la 6e à la 8e année avec leurs entraîneurs se sont rassemblés pour le deuxième tournoi de robotique du Conseil Scolaire catholique Providence, au Central Park Athletics à Windsor, le 9 mars dernier. C'est à ce rassemblement qu'ils ont pu mettre leurs prouesses de programmation à l'épreuve! 

Tant qu'on surnomme l'évènement comme « compétition », il s'agit surtout d'une occasion pour célébrer les apprentissages et les réussites fort méritées des élèves qui osent se mettre à l'épreuve en programmation robotique. Le CSC Providence et ses écoles en sortent les plus grands gagnants, car l’exploration des concepts scientifiques et mathématiques a permis aux élèves de développer leurs compétences de l'ère numérique - notamment la pensée critique, la communication, la collaboration, la créativité, etc. La programmation jouera davantage un rôle critique dans l’avenir de nos jeunes avec la croissance de notre utilisation quotidienne de la technologie.

Lors de la journée, les élèves ont eu l'occasion de démontrer leurs habiletés en robotique dans 6 différents défis afin de triompher.  Ce fut une belle journée accompagnée d'un DJ francophone, les mets délicieux des élèves de la MHS Hôtellerie et tourisme de E.J. lajeunesse ainsi que la camaraderie interécoles entre les matchs. De nombreux gazouillis ont été envoyés au cours de la journée en utilisant le mot-clic #Robopro.

Nous voulons féliciter les équipes suivantes qui avancent au tournoi régional de Zone01, qui aura lieu le 4 avril à Windsor. 

Équipe

École

Carambolage

Roue de feu

Pavillon des Jeunes

Sabotage Jr 2

l'Essor

Xabot

Saint-François-Xavier

Gappy

Ste Marguerite-d’Youville

Les legos créature

E.J. Lajeunesse

Robobaliseur (Blanc)

LRC

Ste-Ursule

LNA

George P. Vanier  

HPSFK

Sainte-Jeanne d'Arc

Robobaliseur (Noir)

Les Robotiques Royales

E.J. Lajeunesse

Indisponible

Saint-Dominique-Savio

Les cochons

Notre-Dame

Construction Du Pont (Blanc)

Les Tigres

Ste-Ursule

Les étoiles de mer

Pavillon des Jeunes

TMHJ

E.J. Lajeunesse  

Les étoiles féroces

Pavillon des Jeunes

Construction Du Pont (Noir)

ECMA

St-Antoine

ROBOT D2

Mgr Augustin Caron

Les LEJNs

Ste-Ursule

Les Chevaliers

Saint-François-Xavier

World Robot Olympiad

LajBot Ensoleillé

E.J. Lajeunesse


reportage-robotique-CTV-2016-2017.webm





Nous tenons à remercier notre commanditaire Brault et Bouthillier ainsi que Central Parks Athletics pour leurs encouragements auprès de notre programme de robotique à l'élémentaire. Un grand merci aussi à tous les organisateurs et participants pour une journée inoubliable.











3 mars, 2017

publié le 3 mars 2017 à 12:39 par Brigitte Goure   [ mis à jour le·4 mars 2017 à 10:08 par Yves Mainville ]

#robopro

Le jeudi 9 mars, 2017 au Central Park Athletics à Windsor plus de 350 élèves de la 6e à la 8e année avec leurs entraîneurs s'affronteront pour le deuxième tournoi de robotique du Conseil Scolaire catholique Providence. Les élèves vont « compétitionner » (coopération et compétition) dans 6 différents défis afin de se qualifier pour le tournoi de
zone01.  Pour une première fois, nous avons des équipes qui vont participer à la compétition de World Robotics OlympiadLes élèves ont l'occasion de démontrer leur talent à concevoir des robots à l'aide des pièces Lego Mindstorms. Le tournoi favorise la communication orale et la culture francophone. Notre équipe d'animateurs juniors sera sur le terrain pour aider aux équipes à naviguer le site web ainsi qu'un « DJ » francophone qui jouera la musique toute la journée.

Suivez la journée sur Twitter en utilisant le mot clic #robopro

Soirée de technologie pour parents!

publié le 16 févr. 2017 à 13:32 par Brigitte Goure   [ mis à jour le·21 févr. 2017 à 04:22 par Yves Mainville ]

L'équipe technopédagogie offre la 2e partie de soirée technologie pour les parents débutant la semaine prochaine. L'objectif de la soirée est de partager notre initiative de citoyenneté numérique ainsi que de présenter quelques outils technologiques que nous avons dans nos écoles pour présenter la programmation et la robotique à nos élèves. Les ateliers sont offerts en région «famille d'école» voir le document pour les dates et les heures précises.
 Les soirées se déroulent aux écoles suivantes:

le mardi 21 février, 2017 à
St-Michel, L'Essor, St-François-Xavier, Monseigneur Bruyère

le mercredi 22 février, 2017 à
ESPC, Notre Dame, E.J. Lajeunesse

le mardi 4 avril, 2017 à 
St-Dominique-Savio



6 février,2017

publié le 6 févr. 2017 à 18:56 par Brigitte Goure   [ mis à jour : 6 févr. 2017 à 19:12 ]

Le mardi 7 février, 2017 nous invitons tous les enseignants et les élèves à se rassembler pour faire de l'Internet un milieu sûr pour tous. De la cyberintimidation aux réseaux sociaux la journée vise à sensibiliser la population aux préoccupations actuelles de nos jours. De nombreuses activités se dérouleront à travers le monde pour marquer la journée. 
Visitez le site web pour une multitudes de ressources disponibles.

Vous pouvez suivre l'action sur Facebook et Twitter #SID2017 et #SaferInternetDay

1-10 of 10