Accueil-v2

Actualités

 
  • Programmer...les compétences du 21e siècle

    IMG_3114.JPG


    À quel âge devrions-nous enseigner la programmation à un enfant?  Est-ce que le mystère du code avec une logique avancée et une syntaxe complexe devrait être réservé aux élèves du secondaire? La première référence à la programmation dans le curriculum de l’Ontario est dans un cours de 10e année, donc il semble y avoir consensus qu’une grande maturité intellectuelle et des habiletés de résolution de problème avancées sont requises pour s’attaquer à la programmation.  Mais comment acquérir ces habiletés? Comment développer chez nos élèves la capacité d’analyser un problème et de proposer des solutions efficaces? Comment susciter chez eux la créativité pour concevoir une solution originale à un problème et la résilience pour persévérer lorsque celle-ci ne fonctionne pas? Avec la programmation et la robotique, évidemment! viewFile_001.jpeg


    Le Conseil scolaire catholique Providence est un petit conseil de langue française dans le sud-ouest de l’Ontario qui se distingue notamment par son engagement à la technopédagogie et l'avant-gardisme quant à l’intégration de la programmation dans leurs écoles. Une des preuves à l'appui est le fait qu’il a développé un continuum de programmation qui commence dès la maternelle.  Les élèves à ce niveau développent la pensée séquentielle et la résolution de problèmes à l’aide de labyrinthes et de cartes de code. Les enseignant(e)s intègrent des composantes du curriculum comme des mots de vocabulaire et les notions du positionnement relatives à l’activité ce qui rend l’apprentissage encore plus riche pour les étudiants.


    Les activités de programmation sans technologie qui sont présentées au préscolaire sont les premiers éléments d’un continuum qui cherche à développer les compétences du 21e siècle. Ces habiletés se concrétisent davantage au niveau primaire avec l’intégration des langages de programmation à base de blocs.  Des plates-formes comme Scratch, Tinker et les activités de l’initiative Hour of Code permettent aux étudiants d'accroître leur capacité de raisonnement et d’en faire la mise en application en utilisant un langage de programmation.  De plus, Scratch sert de porte d’entrée pour l’intégration de la robotique en salle de classe car celui-ci possède un module complémentaire qui permet la programmation de LEGO WeDo.  Faisant encore des liens vers le curriculum à l’étude, les enseignants peuvent alors intégrer la robotique à leur enseignement du français, des mathématiques et des sciences. La programmation donne un outil additionnel aux élèves; l’outil devient souvent le point de mire d’une présentation devant un groupe et ils peuvent démontrer leur savoir avec une présentation qui explique le phénomène et leur démarche pour le résoudre.  De plus, la programmation et la robotique permettent aux élèves qui ont besoin d’un contexte concret de s’engager directement dans leur apprentissage. Ceci permet à ces élèves de travailler sur une solution, plutôt que tenter uniquement l’exercice de réflexion dans un contexte abstrait, où ils doivent arriver à la solution en imaginant les possibilités sans être capable de manipuler et faire la mise à l’essai de leur hypothèse.IMG_0383.JPGScratch.png


    L’engagement accru des élèves au niveau primaire par l’entremise des projets de robotique s'amplifie davantage aux niveaux moyen et intermédiaire avec l’introduction des LEGO Mindstorms. Nous observons non seulement l’intégration des LEGO dans les activités en salle de classe, mais également à la création des clubs de robotique dans plusieurs des écoles.  Le CSC Providence s’est engagé à soutenir cette passion pour la robotique en offrant la formation et l’équipement à plus d’une centaine d’équipes qui cherchaient à relever les défis proposés par la compétition de Robotique Zone01. Voulant intégrer davantage la communication orale et la construction identitaire, sans toutefois s’attarder seulement sur la composante technique de cette compétition, le CSC Providence a organisé son propre tournoi de qualification qui a lieu au mois de mars chaque année.    12377841_1338150172867530_8561666887270702027_o.jpg12909648_1338151619534052_3904276501538610640_o.jpg

    Lors de ces compétitions, plus de 400 élèves cherchaient à se démarquer par l’originalité de leurs constructions, leurs habiletés de programmation et également par leurs compétences linguistiques.  La documentation, le processus de construction et de mise à l’essai du robot devaient être présentés devant un panel d’experts. Les équipes gagnantes dans la catégorie “documentation” se sont donc jointes aux gagnants des défis lors de la compétition régionale de Zone01 qui a lieu à Windsor chaque année.  Au point de vue construction identitaire, la participation à un tournoi de robotique entièrement en français était très spéciale pour des élèves qui se retrouvent dans des milieux majoritairement anglophones et le CSC Providence a misé double en permettant également aux équipes gagnantes de se rendre à Montréal afin de participer à la finale nationale.


    IMG_3504.JPGLa programmation et la robotique ne se terminent pas au niveau intermédiaire; les habiletés et les compétences acquises vont servir tout au long du parcours scolaire de l'élève.  Nous intégrerons celles-ci dans les cours de mathématiques, de sciences et de langues dès un jeune âge dans un continuum d'apprentissage permettant aux élèves d'acquérir des compétences, jugées primordiales au 21e siècle. Cela se fait non seulement au niveau de la technologie, mais aussi de la résolution de problèmes et la pensée critique. Enfin, l'intégration de la programmation et la robotique à l'enseignement de divers curriculums permet d'augmenter l'engagement des élèves et des enseignants, afin d’arriver à un enseignement et un apprentissage qui sont plus enrichissants, plus dynamiques et plus profonds - tout à fait ce que cherche le ministère de l’Éducation avec son virage à l’ère

    numérique!


    Publié à 5 juin 2018 à 06:48 par Daniel Goulet
Affichage des messages 1 - 1 de 10 Afficher plus »
 

Les gazouillis de @cscptechnoped






Citoyenneté numérique

  • 1 novembre, 2017 OBJET: la clé de maisonConsidérez votre mot de passe comme une clé de maison, elle permet d’avoir accès à plusieurs ressources et services du conseil. Votre mot de passe, comme la clé, est donc très important et doit être protégé - on ne partage pas la clé avec personne, sauf des gens de confiance, comme nos parents.  Ressources: Vidéo - CscProvidence Le coffret de sécurité numérique          autres ressources
    Publié à 3 nov. 2017 à 05:13 par Yves Mainville
Affichage des messages 1 - 1 de 1 Afficher plus »

Savais-tu?


  • « Smart Lab » « Le vortex ne fonctionne plus! » « Les éléments interactifs de Smart Notebook ne fonctionnent plus! » Depuis le début septembre, j’entends ce commentaire dans les écoles que j'accompagne. Ne vous inquiétez pas! Il y a un meilleur outil que le « vortex » à votre portée. Dans Smart Notebook, recherchez le « monstre bleu » comme celui à la droite et cliquez-le. Bienvenue à Smart Lab! Ici, vous pouvez créer des activités de tri, de remplir les vides, de classement, de découverte d’étiquette, de cartes à retourner, de relier... et encore plus! Vous pouvez aussi ajouter une activité nommée « Criez-le ». Imaginez des notocollants virtuels. Si possible, fournissez des ordinateurs à vos élèves afin qu’ils puissent partager des réponses et des ...
    Publié à 3 nov. 2017 à 08:08 par Yves Mainville
Affichage des messages 1 - 1 de 2 Afficher plus »